Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Last-hope gardening : Des gombos, mon pote!

Publié par JCR sur 6 Février 2014, 12:06pm

Catégories : #Topinambour 2014

J'ai pas la main verte ! Faut que j'm'y fasse, j'ai pas la main verte.

J'ai p*** de PAS la main VERTE.

En ce début de révolution maudite de 2000 "quatorze juillet" en perspective, alors qu'une tempête chasse l'autre, trêve d'illusions venimeuses, je suis pas foutu d'avoir un beau jardin.

Non, non, c'est sympa, j'apprecie votre réaction, mais faut être réaliste, j'suis nul...

Toutes mes tentatives, tant innovantes, étant tellement vaines, j'en suis réduit à être heureux de cueillir du persil.

Le carré triangle, en 2008, mal-pratique; Le tipi à haricots de 2010 n'a finalement soutenu que sa propre structure, et non pas les haricots conquérants, si bien que mes tarbais ressemblent à de vulgaires flageolets. Alors qu'ils sont sensés être géants, gros comme des pouces, je dois me contenter de phalanges d'auriculaires d'arthritiques...

Pareil pour les potimarrons: Gros comme des petits melons, petits comme des grosses pommes...

Même les poireaux sauvages peinent à s'installer, à peine atteignent-ils la taille d'un crayon de couleur qu'ils sont attaqué par un mal qui les fait pourrir. J'ai pulvérisé au tabac, aux orties et même à la cuiller de javel dilluée. Rien, ils pourrissent et repoussent de leur bulbe.

Les carottes n'ont pas poussé en profondeur, ce qui est fâcheux et trompeur vu de l'allée. Moi qui me rengorgeait devant les fanes luxuriantes (faute de fans luxurieuses) je faillit m'étrangler en arrachant des moignons à peine suffisants à réguler l'hygrométrie des blagues à tabac, et blague à part, le tabac, n'en parlons pas...

J'ai pas la main verte, c'est comme ça !

Et alors, qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

Toi, je m'en tamponne ; moi, j'y retourne. L'adversité, ça me motive. L'opposition, ça me gratte, surtout quand dans l'autre coin du ring, avec déjà cinq grandes extinctions à son actif, des éléments déchaînés à disposition et le « global costal event » [cf HPH] en cours...

Dame Nature, avec un grand N comme : Na-na-na-na ; Na-na-na-na ; Hey-hey-hey ; Kiss Him Goodbye !

Cette année j'ai prévu de faire des gombos, wê mon pote, des gombos. Du salsifis et aussi du millet que je pourrai moudre dans ce magnifique moulin à grain dont j'ai fait l'acquisition pour quelque images de ponts et de portes (du millet pour faire du pain d'Ezéchiel, le pain de la fin, la Paix sans faim, voyez la recette plus bas). Je vais me concentrer sur les fondamentaux : pommes de terre, oignons, carottes, poireaux, céleri (j'insiste parce que j'aime la soupe).

Je compte cinq variétés de pommes de terre, autant de tomates, des piments, des betteraves, des choux raves et broccolis... des ' et des ' et encore des ' ... plein de trucs.

J'ai toujours la même excitation quand approche l'heure des premiers semis. A chaque fois je me promets d'être précis, régulier, opiniâtre et assidu mais voilà, je suis rien qu'un humain, faut que je m'en contente.

[à suivre]

Recette pour 2 miches de pain, préparation: 20 minutes, cuisson: 50 minutes

 

- 470 g de graines de froment
- 180 g de farine d'épeautre
- 90 g d'orge
- 100 g de millet
- 50 g de lentilles vertes sèches
- 25 g de fèves (great Northern beans)
- 25 g de haricots secs (coco)
- 25 g de haricots pinto secs
- 950 ml d'eau tiède (45° C)
- 235 ml de miel
- 120 ml d'huile d'olive
- 14 g de levure déshydratée active
- 35 g de sel

1. Mesurez l'eau, le miel, l'huile d'olive et la levure dans un grand saladier. Laissez reposer 3 à 5 minutes.
2. Mélangez ensemble les grains et les haricots. Moudre avec un moulin à farine. Ajoutez la farine fraîchement moulue et le sel au mélange de levure; tournez jusqu'à ce que tout soit bien mixé, environ 10 minutes. La pâte ressemblera un peu à de la pâte à crèpes. Versez la pâte dans 2 moules bien graissés.
3. Faites lever dans un endroit tiède environ 1 heure, la pâte doit avoir atteint le haut du moule.
4. Cuire à 175° C pendant 45 à 50 minutes, ou jusqu'à ce que le pain soit bien doré.

Site Aleloo.com 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents