Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


La vision à distance met fin au secret !

Publié par JCR sur 26 Septembre 2016, 08:11am

Catégories : #Calambredainantesque

Dick Alguire (Hawaï) et Daz Smith (Bath), deux des meilleurs voyants de l'Institut dans un processus de vision à distance sur l'assassinat de Kennedy. Les deux voient clairement au moins deux sources de coups de feu.
Dick Alguire (Hawaï) et Daz Smith (Bath), deux des meilleurs voyants de l'Institut dans un processus de vision à distance sur l'assassinat de Kennedy. Les deux voient clairement au moins deux sources de coups de feu.

Dick Alguire (Hawaï) et Daz Smith (Bath), deux des meilleurs voyants de l'Institut dans un processus de vision à distance sur l'assassinat de Kennedy. Les deux voient clairement au moins deux sources de coups de feu.

J'ai vu un voyant !

Oh, pas la gypsy qui vous griffe les paumes de ses ongles sales en vous promettant or et conquêtes... Non, celle là, j'y crois plus, elle a gardé mon poulet et ne m'a raconté que des sornettes genre : argent, succès, bonheur !

Non, je vous parle des voyants de l'an 2000, des gens normaux, comme vous et m..., comme vous, qui se livrent au processus de vision à distance, un processus mental contrôlé utilisé pour transférer des informations à travers le temps et l'espace. 

Tout le monde en serait capable, sous réserve d'un certain entraînement psychologique ou d'être doté de capacités psychiques spéciales. Le processus suit une méthodologie développée par la CIA et l'armée américaine en vue d'espionnage depuis plus d'un demi-siècle.

Topinambours, Billevesées et moi-même, avions déjà abordé le sujet en 2011 en vous proposant ce petit exercice, à base de formes géométriques simples (ici), qui constitue le b.a.-ba de l'entraînement.

"Les cibles utilisées dans ces expériences sont normalement considérées comme «vérifiables», ce qui signifie que les données de vision à distance peuvent être comparés avec les faits cibles. "

"La vision à distance est toujours effectuée en aveugle, le voyant ne doit rien savoir sur la cible lors de la conduite de la session. Son témoignage est essentiellement visuel et doit être uniquement considéré comme tel !"

Il n'est question ni de Channeling ni de voyage astral, ni de bonne aventure ou de mauvaises augures mais des personnes qui s'entraînent à voir au loin, à développer leur oeil intérieur et a comprendre la nature des informations qu'ils reçoivent. 

Daz Smith décrit la rencontre entre les deux groupes instigateurs de l'assassinat de JFK alors que Dick Alguire décrit des personnes dont Hoover (?), Oswald (?) et un type de trois-quart face avec son nez fin qui me rappelle quelqu'un...
Daz Smith décrit la rencontre entre les deux groupes instigateurs de l'assassinat de JFK alors que Dick Alguire décrit des personnes dont Hoover (?), Oswald (?) et un type de trois-quart face avec son nez fin qui me rappelle quelqu'un...

Daz Smith décrit la rencontre entre les deux groupes instigateurs de l'assassinat de JFK alors que Dick Alguire décrit des personnes dont Hoover (?), Oswald (?) et un type de trois-quart face avec son nez fin qui me rappelle quelqu'un...

Premier exemple, l'assassinat de Kennedy, deux des meilleurs voyants de l'institut, Dick Alguire à Hawaï et Daz Smith à Bath en Angleterre, décrivent la scène qui se déroule devant leur troisième oeil.

Ils ne disposent pour se concentrer que d'un numéro de dossier reçu par mail. Les deux hommes ne sont pas en contact.

De toute évidence, ils ont largement dépassé le cadre des formes simples pour des visions extrèmement sophistiquées. Les vidéos en location chez Viméo montrent le déroulement du processus de vision à distance sur tableau blanc :

Les deux hommes voient avec une extra-lucidité, au moins deux sources de coups de feu en direction d'un véhicule en mouvement.

Dick Alguire sent une odeurs de Vitalis qui le plonge dans son enfance : "quand j'avais 10 ans on se mettait de la Vitalis sur la tète, c'est une odeur très spécifique de cette période qui a disparuˮ. Il est capable de décrire parfaitement le "Old Red" (une cible vérifiable, aujourd'hui un musée), place Dealey à Dallas...

Il décèle aussi trois groupes de tireurs, toujours trois hommes : le tireur, le co-tireur et celui qui fait le guet, des mercenaires, très confiants dans le fait qu'ils s'en tireront sans problème, protégés par quelqu'un qui serait "au dessus du président !"

Deux snippers, dans les bâtiments, dont celui où se trouve Lee Harvey Oswald, un autre isolé dans le parc que Dick Alguire décrit comme se débarrassant de son arme dans la boite à outil d'un complice.

Un troisième groupe de tireurs sur le toit du Old Red en cas de besoin. Un groupe de commandement aurait-été installé au sommet du clocher du "gothic building" disposant d'un brouilleur de communication très en avance pour l'époque.

"Ce serait le p*** d'assassinat Kennedy ?" s'exclame Dick en fin de processus.

La vision à distance met fin au secret !
La vision à distance met fin au secret !

Les voyants se servent souvent d'un point d'appui comme un gribouillis d'écriture automatique qui suit le numéro de dossier pour Daz et qui lui indique la direction à suivre, Dick Alguire se sert d'un visage comme une rose des vents sur laquelle il indique du marqueur la direction qu'il souhaite emprunter...

La deuxième session portait sur les organisateurs :

Un bouc émissaire et une conspiration de circonstance entre un groupe de personnes bien habillées, qui sentent la politique à plein nez et un autre groupe également en costume mais usagés, des personnes habituées à l'action. Comme le cerveau et les muscles.

Mais aucun des deux groupes ne se fait confiance, c'est un accord entre l'ENA et l'École de la Rue, explique en substance Daz.

La rencontre est secrète, en vue d'organiser une manipulation, un événement futur qui va changer les choses, impliquant un pantin sous influence qui peut être manipulé. La rencontre est difficile car il y a beaucoup de méfiance entre les deux groupes.

Au bout de cette rencontre il y a la guerre.

Dick Alguire voit des visages... Un jeune type avec "une large machoire et un petit menton" qui déambule dans la rue désemparé, il cherche à joindre un autre type, look bc/bg, "Skull and Bones" le nez fin, qui rappelle Bush senior jeune, mais plusieurs "pare-feux" l'en empèchent car c'est un espion.

Puis un troisième homme, plus vieux, avec un cou épais et un coupe de cheveux à l'allemande, dans une grosse voiture noire. Un homme mauvais, prêt-à-tout, il a peur (Hoover était au coeur d'une enquête de l'attorney général, Ted Kennedy)...

Partout une forte odeur de cigares cubains...

On est bien loin du tireur solitaire mais en plein dans la théorie de la conspiration : la CIA, le FBI de Hoover (political) associés à la mafia (street wise).

À ce propos saviez-vous que l'expression "théorie de la conspiration" avait été insuflée aux rédactions par la CIA à cette même époque pour discréditer tout écart de la version officielle ?

L'un des instigateur dessiné par un voyant "totally looks like" Donald Rumsfeld.
L'un des instigateur dessiné par un voyant "totally looks like" Donald Rumsfeld.
L'un des instigateur dessiné par un voyant "totally looks like" Donald Rumsfeld.
L'un des instigateur dessiné par un voyant "totally looks like" Donald Rumsfeld.

L'un des instigateur dessiné par un voyant "totally looks like" Donald Rumsfeld.

Deuxième exemple, "au hasard", le 11 septembre 2001.

Daz perçoit la pulvérisation des bâtiments, il ressent les particules de métal fondu, Dick évoque une certaine radioactivité. Daz voit un missile lancé contre le Pentagone, et un groupe d'hommes mobiles disposant des pains de "matière malléable" autour de pylones, des types qui circulent en van.

Dick décrit une cabine de pilotage d'avion où les pilotes, désemparés, ne peuvent reprendre le contrôle de leur apareil qui semble télé-commandé. Il décrit aussi une salle de commandement ou se déroule un plan très bien ficelé avec des options de remplacement à chaque étape, si besoin.

Mais il se trouve bientôt confronté à une sorte de mur de brouillage qu'il ne peut franchir. Il se demande alors si cela ne serait pas une protection contre le remote viewing ? Ce qui laisserait supposer que l'on s'en défie, confirmant son efficacité.

Pas de barbus, pas de grottes en Afghanistan, pas d'arabes ni d'Islam... Mais un sale type qui se lave les mains de la mort de tant d'innocents alors "qu'il joue avec sa petite-fille, l'après-midi même du drame".

La vision à distance met fin au secret !
La vision à distance met fin au secret !
La vision à distance met fin au secret !

Les visionneurs semblent se laisser emmener par la pensée au lieu dit de leur rendez-vous, ils ne se trompent pas et leurs témoignages confirment qu'ils sont bien au même endroit. Ils n'ont pourtant qu'un numéro de dossier à leur disposition, qu'ils reçoivent par mail.

Le remote viewing a pour effet de percer les secrets les plus divers, il y a des bases humaines sur Mars, l'Atlantide a été submergé en un clin d'oeil, d'ailleurs les atlantes contrôlaient leurs pensées que les voyants ne peuvent lire.

Le complexe mégalithique de Gizeh continue sous terre. Des populations génétiquement modifiées y travaillaient dans une atmosphère étouffante, sous la surveillance d'Aliens qui voient d'un mauvais oeil les visites des remotes viewers. Ceux qui ont tenté d'explorer la tombe aux oiseaux au nord du plateau de Gizeh, relatent cette atmosphère irrespirable.

De grands aliens blonds avec les cheveux sur les épaules et des visages se transformant en tètes de chats quand on les observe, nous rendent visite, ils sont bien connus des indiens d'Arizona. Daz semble déceler des bases souterraines. La meilleure description de leurs vaisseaux se trouve dans le Mahabharata, et se sont des Vimanas.

Le grand blond avec une tète de chat se laisse observer par Dick et lui explique que les cieux sont comme une pièce de velour noir percé. Ces trous que nous prenons pour des étoiles sont en fait des passages...

Enfin, à vous de juger, certaines séances sont en visionnage gratuit notamment Gizeh, Mars et l'Atlantide (Youtube).

Il existe plusieurs procédures de visualisation à distance, SRV (scientifique Remote Viewing - visualisation à distance scientifique), CRV (controled Remote Viewing - visualisation à distance contrôlée), ainsi que quelques autres, que les voyants utilisent pour recueillir des données d'une «cible», un lieu ou un événement.

Tous exigent une formation et une pratique régulière. A part Jim Marrs je n'ai visionné que les expériences du Farsight Institut, nul doute que le phénomène de découverte du processus de vision à distance va se répandre sur Internet multipliant les charlatans. Ne croyez pas tout ce qu'on vous dit !

L'Institut Farsight annonce mener une recherche à but non lucratif (à 10€ la location de vidéo) et d'éducation qui se consacre à la compréhension du phénomène par "expérimentation scientifique" : "Il est clair que la visualisation à distance fonctionne en totale violation des «lois» acceptées de la physique quantique et relativiste. Donc, ces «lois» sont incomplètes." explique Courtney Brown, fondateur de l'institut.

"Nous croyons qu'une compréhension plus complète du phénomène aura des avantages pour une grande partie de la science et de la société. Par exemple, de nouvelles recherches indiquent que le passé existe en même temps que le présent et que le transfert d'informations à travers le temps ne nécessite pas une énorme consommation d'énergie."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents