Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Ceal Floyer à Kerguehennec : Révéler les phénomènes ordinaires

Publié par JCR sur 17 Avril 2007, 12:57pm

Catégories : #Kerguehennec

kerg-avril047.jpg

"La discrétion est la proie toute désignée de la distraction, et les œuvres de Ceal Floyer sont particulièrement vulnérables mais exigeantes à cet égard. Elles réclament en effet une attention soutenue du public, qui, pour peu qu’on ne signale leur existence, souvent ne les remarque pas."

Uh, uh... en gros si il n'y avait pas une étiquette avec le prix on ne s'imaginerait pas que cela puisse être une oeuvre d'Art. De là par mauvais esprit à insinuer qu'il suffit de coller un prix sur un truc pour que cela devienne de l'Art, il n'y a qu'un pas. Par exemple, Hélix tm. ci-dessous, pourrait ressembler à une banale étagère de buanderie. Mais ce n'est pas le cas et c'est hors de prix!

helix.jpg
Helix, 2001 [Helix ®] : combler tous les trous circulaires d’un pistolet d’architecte avec des objets cylindriques usuels aux diamètres correspondants.

Condensé de la présentation :

"Le Domaine de Kerguéhennec propose à l'artiste, sa première exposition personnelle dans une institution française. Sus pense, 2007, une pièce sonore interactive présentée dans l'écurie à été créée spécialement pour l'occasion.

Ceal Floyer est née en 1968. Diplômée en 1994 du Goldsmiths’ College, une pépinière de talents londonienne, lauréate du prix Philip Morris, résidence artistique à la Künstlerhaus Bethanien à Berlin. Sa production et ses expositions sont rares.

Ses oeuvres empruntent aux phénomènes ordinaires qu’elle se propose de révéler. Des phénomènes à la limite du perceptible et du concevable, tapis dans la confusion de la vie quotidienne.

Pour révéler ces phénomènes enfouis, Ceal Floyer ne choisit pas de les amplifier. Les questions d’échelle, de durée, d’intensité, de saturation et d’illusion sont au cœur d’une recherche qui n’exclut aucun moyen d’expression.

ink-paper.jpg

Ceal Floyer, présente le profil typique de ce qu’on appelle une artiste pour artiste. Son œuvre si précise nous touche d’une façon si originale, parce qu’elle suggère un climat. Une œuvre sensible, en vertu de son esthétique du presque rien...

Autofocus, 2002 : Un projecteur de diapositives dépourvu d’image est allumé face à un mur où il découpe un carré de lumière souffreteux, aux angles tronqués. La découpe de lumière devient image quand on s’aperçoit qu’elle est instable, sous l’effet du dispositif autofocus affolé par l’absence de diapositive.

autofocus.jpg

Overhead Projection, 2006 [Plafonnier] : placer une ampoule d’éclairage à filament non dépolie sur un rétroprojecteur et en projeter l’image comme si l’ampoule pendait du plafond."

Du 21 avril au 17 juin, mardi à dimanche, 11h - 18h

Commenter cet article

marino 20/04/2007 16:23

J'arrive d'une absence donc du coup je fais du vite fait !

Je m'attache comme chez Teberli aux photos...
Elle sont belle...

Point !

Marino

JCR 20/04/2007 18:59

Les photos sont belles et... "Félicie aussi !" (private joke, humour moyen) :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents