Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Requiem pour nos Abeilles par Dominique Guillet

Publié par JCR sur 19 Mai 2007, 01:02am

Catégories : #Monde animal

requiem-api-1.jpgDictionnaire Quillet de la langue française, 1946

Deux longs articles de Dominique Guillet sur Liberterre, la desertification et la dramatique disparition des abeilles, dont je vous propose un bon petit résumé bien sérré...


"Les abeilles désertent. Les ruches se vident en moins d'une semaine. C'est une nouvelle catastrophe pour le monde apicole car celle-ci s'annonce d'amplitude planétaire. Le «syndrome d'effondrement des colonies» reste pour les experts apicoles, un “mystère”.

Les abeilles disparaissent sans laisser de cadavres. Les ruches pleines de miel et de pollen ne sont pas pillées par d’autres abeilles ou d’autres insectes. [billet du 02/05].

requiem-api-1bis.jpgManuel de Zoologie et de botanique, classe de 5e, A. Hatier, 1945

Albert Einstein prévenait l’humanité: “Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre, plus de pollinisation, plus d’herbe, plus d’animaux, plus d’hommes.

Pas d'abeilles, pas de pollinisation, pas de récoltes. En Floride, la récolte de pommes est compromise (pollinisées à 90 % par les abeilles). Une étude récente a mis en évidence le déclin des populations d’abeilles sauvages, conséquence immédiate de la disparition de plantes à fleurs auxquelles elles sont liées. [billet du 26/07/06].

Aujourd’hui, plus de 75% des cultures qui nourrissent l’humanité dépendent des pollinisateurs, des abeilles pour la plupart. Mais les pratiques de production et les paysages agricoles qui en résultent ont évolué considérablement de sorte que maintenant les pollinisateurs sont souvent trop rares pour pouvoir le faire de façon fiable et efficace. Bernard Vaissière, spécialiste à l’INRA.

requiem-api-4.jpg

Les principaux responsables sont, probablement, l’utilisation généralisée de semences enrobées de pesticides, en particulier, de néonicotinoïdes (ang), dont l’imidachlopride utilisé aussi en pulvérisation foliaire. Depuis 2000, les apiculteurs Européens savent que l’imidaclopride est mortel pour les abeilles et provoque le déclin des colonies en affectant le sens d’orientation de l’abeille et sa capacité à retourner à la ruche.

Le Fipronil (ang), agent du Régent, considéré par l’Université de l’Oregon comme hautement toxique pour les amphibiens, les rats (lésions du fois, des reins et de la thyroïde) et abeilles.

Bayer, qui possédait le fipronil en 2003, a versé 45 millions de dollars de dommages et intérêts à 1600 plaignants de la Louisiane pour destruction de leur élevage d’écrevisses suite à l’usage de fipronil dans des plantations de riz.

La Commission Européenne devrait renouveler en mai 2007 l’autorisation de commercialisation du fipronil (Régent) dans l’Union Européenne. Comme le disait récemment le président de la France, élu et sortant: Aujourd’hui, le temps est venu de la lucidité» et il faut «reconnaître que nous sommes parvenus au seuil de l’irréversible, de l’irréparable.

requiem-api-3.jpg

Aussi incriminés dans l'éffondrement des colonies, les champs électro-magnétiques de la téléphonie mobile. Le Docteur Ulrich Warnke a mis en évidence que les téguments des abeilles ont des fonctions semi-conductrices. Ils transforment les micro-ondes en signal audio et, de plus, on trouve dans leur abdomen, des nano-particules de magnétite.

Maurice Chaudière, 80 ans et 60 années d’apiculture: Si on délivre l'essaim de ses cadres armés de cire gaufrée, de ses fils métalliques et de son habitacle plus ou moins cubique et si on le remet dans sa “condition de nature”, en le laissant s'installer dans un abri de fortune où il aura toute liberté de se constituer en grappe, il aura retrouvé sa meilleure condition d'incubation. Or l'incubation est la fonction essentielle de la ruche.

Les Amérindiens, appelaient l'entité spirituelle qui préside aux instincts vitaux de l’animal le “Grand Ours” ou le “Grand Bison”. La “Grande Abeille” se détacherait-elle de sa représentation physique” terrestre? Libérons les abeilles avant que le syndrome d’effondrement des colonies ne devienne un syndrome d’effondrement des colonies humaines.

L’homme, partage avec l'abeille les trésors de la ruche: Le miel, le pollen, la cire, la gelée royale, le venin et la propolis, panacée universelle qui ne résiste plus aux poisons.

Assez librement, d'après Dominique Guillet.

requiem-api-2.jpg

Commenter cet article

n-talo 27/05/2007 23:54

je retiens le passage ou tu cite maurice chaudière : un ami apiculteur a bâti de façon instinctive et empirique des ruches dans des troncs creux : la partie basse pour isoler, le milieu pour les abeilles et une partie haute pour la récolte, pas de cadre pas de structure elles se débrouille et il m'a toujours dit qu'elle ne sont jamais malade ni agressive d'ailleurs, maurice chaudière donne la réponse ... mais ce n'est pas facile de trouver un tronc creux, il doit faire un metre cinquante de haut et la partie évidée de la taille d'un volant de voiture

JCR 28/05/2007 08:22

Je n'avais jamais envisagé l'apiculture comme un mode carcéral: l'élevage de reines, les boites, les fumigations... Aristote avait l'habitude de dire qu'il devait sa bonne santé au fait qu'il humait un pot de miel profondément tout les matins...  C'est peut être pas vrai, mais j'aime cette histoire.  Maurice Chaudière dit qu'elles refont naturellement un essaim en grappe. Reste-il suffisament d'arbres creux pour renverser le processus.

n-talo 22/05/2007 11:12

un peu plus d'angoisse .. la canicule, la désertification, la glaciation et ... la famineon va tous crever disait l'artisssste

JCR 23/05/2007 00:00

Arf, un jour ou l'autre...

Cajou 21/05/2007 21:47

Bzzz ... malheureuses abeilles et pauvres de nous ... Je vais réécouter un petit coup Amédée ... et sa colère ...Ton colis est en cours de fabrication ...    

JCR 22/05/2007 23:59

Comme tu dis, pauvres de nous.Merci, merci :)

Le CPE 19/05/2007 09:28

Tout va bien donc.

JCR 20/05/2007 10:36

Ben... jusqu'ici, tout va bien...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents