Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Nos amies les vaches...

Publié par JCR sur 9 Août 2007, 19:32pm

Catégories : #Monde animal

canard-extrait.gif

Le sujet avait déjà été abordé ici dans un billet de septembre 2006, mais cette fois, la nouvelle vient de l'INRA de Clermont Ferrand, via le Canard Enchaîné de cette semaine [pdf]. Les jeunes vaches éprouvent des sentiments.

Je n'ai pour ma part jamais douté de la sensibilité des animaux mais pour ces messieurs en blouses blanches cela restait à démontrer. C'est chose faite! L'unité de recherche sur les herbivores de l'institut, vient de mettre en évidence que les veaux, avant l'age de neuf mois, se font des copains dans leur entourage.

Les séparer rend les jeunes bovidés tellement tristes qu'ils en perdent l'appétit! Un comble pour les chercheurs, qui depuis soixante ans prônent la dispersion des animaux dans des élevages en fonction de leur poids, pour les gaver et les traiter à la chaîne. Non seulement les troupeaux reconstitués donnent moins de viande (quinze kg en cinq mois), mais elle est plus acide et plus coriace.

Il est vrai que hachée, grillée et couverte de moutarde sucrée, il n'y parait rien... La campagne de la PMAF pour améliorer les conditions d'élevage des poules pondeuses continue ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cajou 10/08/2007 00:01

Bien que consommant peu de viande par souci écologique, je choisis toujours de la viande d'animaux n'ayant pas eu une vie de merde ... Des veaux heureux, des agneaux enthousiastes, des poulets épanouis ...  c'est bien meilleur ..!

JCR 10/08/2007 17:43

Tu as bien raison, mais il faut avoir les moyens de le faire. Pour ma vieille Grand Mère, manger de la viande c'était resté une chance, un privilège. C'est une conquète de l'homme moderne, le droit à la viande, comme le droit de vote, On paye le prix de l'industrialisation du vivant.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents