Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


NonNonBâ, mon premier manga

Publié par JCR sur 18 Septembre 2007, 15:48pm

Catégories : #Mon petit Liré

nnb-ocean.jpg
Le bruit de l'océan, Flsssh...


Je viens de refermer le grand prix d'Angoulème 2007, NonNonBâ, (quelques planches ici ou ) un manga de Shigeru Mizuki. La chronique d'une enfance au Japon, dans les années trente. Shigeru est un cancre mais il dessine déjà des histoires. Il a des frissons a l'approche des Yokaï, ces démons quotidiens bienfaisants ou non.

Les garçons jouent à la guerre des boutons avec un sérieux et un réalisme inquiétant et prémonitoire. Le sort des petites filles n'est pas enviable. L'auteur, personnage principal, évolue dans le monde d'avant. Un monde largement surnaturel, peuplé de Yokaï et de ceux qui connaissent encore leurs noms. NonNonBâ, la grand-mère de Shige-san, en a une grande connaissance et sait s'en protéger et raconter des histoires de fantomes.




Une bédé magnifiquement poétique qui aborde, sans détours, les thèmes les plus graves et dont la nostalgie est curieusement familière. Les courtes aventures sont encadrées par les scènes d'un quotidien famillial pas toujours facile, avec un père bohème et une mère dans la famille de laquelle on portait le sabre. Shigeru est un enfant qui aime beaucoup manger.

nnb-filles-zizi.jpg

Pourquoi les mangas sont-ils publiés 'à la japonnaise', de droite à gauche. Cela n'apporte rien à la narration et c'est chiant.

 

Je l'ai prise par hasard dans les rayonnages de mon libraire BD préféré - que je déteste cordialement. Je lui demande ce qu'il en pense, il me sort, texto: « Au moins deux heures de lecture »... Sous entendu « on en a pour son argent » (en gros dix euros de l'heure).

Je savais que la BD se comptait en mètres, ou centimètres, mais je n'aurais pas imaginé qu'on la vende au temps de lecture?

Je l'ai, pour ma part, lu en une semaine, les récits m'ont semblé assez riches ou fins pour que je les déguste. Je n'échangerais pas un strip de Calvin et Hobbes contre tout Thorgal même relié. 

Cela m'a confirmé l'extrême cretinerie de ce libraire, aussi ignare que suffisant. Le genre de type qui range Franquin avec les bédés jeunesse. Le genre à pas aimer Larcenet et à l'accuser de faire des formats à l'italienne pour vendre plus cher... Du coup j'ai ajouté Ex Abrupto à mon panier.

Je me suis également offert le dernier Bouzard, mais là on était d'accord: Bouzard est drôle... et quelqu'un qui trouve Bouzard drole ne peut pas être complètement mauvais.

....nti_bug_fck

Commenter cet article

roberto 04/04/2008 09:28

Pourquoi les mangas sont publiés dans le sens de lecture original?

Parce que ça coûte moins cher que d'avoir à retourner les pages, et au niveau du dessin ça pose des problèmes:

-Un droitier se retrouve gaucher et inversement,
une cicatrice sur la joue gauche, sur la joue droite etc
-Les écritures sur des panneaux ou les onomatopées se retrouvent inversées


Il faut carrément retourner les planches, parce que sinon, même si vous mettez dans l'ordre occidental les pages, le sens de lectures des cases reste japonais.

Et retourner les planches fait apparaître de manière bien plus flagrante les défauts du dessin, c'est d'ailleurs pour ça que certains auteurs japonais exigent que leur travail soit publié en sens japonais.

Il faut carrément retourner les dessins, parce que sinon, même si vous mettez dans l'ordre occidental les pages, le sens des lectures des cases reste japonais.

JCR 04/04/2008 15:37


Ok, merci de l'explication, j'avais bien pensé que cela venait des éditeurs mais sans voir tous les problèmes d'une "mise à l'occidentale" des planches
dessin par dessin.

L'habitude se prend assez vite quand le manga est bon. Je continu ma découverte avec Hato et Kitaro...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents