Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Que représente le tableau préféré de Georges W. Bush ?

Publié par JCR sur 10 Février 2008, 23:56pm

Catégories : #Calambredainantesque

undefined"Si il était parti quinze minute plus tôt, il n'aurait pas été rattrapé"

J'aimerais partager avec vous un peu de l'histoire du Texas qui incarne notre mission, explique Georges W. Bush, dans son auto (?) biographie, quand vous entrez dans mon bureau, jetez un oeil à la magnifique peinture d'un cavalier, en train de mener la charge, sur un sentier escarpé et difficile. C'est nous! Il prend tout son sens associé au message du cantique 'A charge to keep', l'idée que nous servons Un plus grand que nous.

W. s'identifie parfaitement à cette figure du cavalier solitaire, qui mène la charge pour franchir un col abrupt. Le titre qu'il donne à ce tableau 'Une charge à assurer' est tiré d'un hymne religieux de Charles Wesley qui se réfère à la Bible (Levitique 8:35 : Vous assurerez le service du Seigneur ; ainsi vous ne mourrez pas).

Quand le président fait visiter le bureau ovale, il fait invariablement la même remarque Voyez, il est vraiment ovale! puis il fait le tour de la pièce jusqu'au tableau qui trône en bonne place, au dessus d'un buste d'Eisenhower, et récite sa leçon fabriquée de toute pièce par un de ses vieux copain pétrolier, 'Spider' :

undefined
Son visage exprime la détermination d'atteindre un objectif. Il est clair qu'il attend que le job soit fait!
Il adore cette peinture qui parle de servir une cause plus grande que soi même.

Le tableau, et l'hymne qui l'aurait inspiré, sont une source d'inspiration pour mon équipe et moi même. Pour Bush, le cavalier est le missionnaire, un cow-boy chrétien, le chef courageux qui précède et entraîne son équipe, dans lequel il aime à se reconnaître.

D'autant plus qu'on lui trouve une certaine ressemblance avec le personnage. 'Spider' le clame : Le cow boy qui mène la charge, c'est Bush!

Horseshit! S'esclaffe Jonathan Hutson. Tout cela est fabriqué de toute pièces.

Le tableau de WHD Koerner (William Henry Dethlef Koerner 1878 – 1938) représente la cavale d'un voleur de chevaux qui tente d'échapper au lynchage...

D'origine allemande, Koerner a fait carrière dans l'illustration de presse entre 1907 et 1925 à New York. Son travail est célèbre pour ses scènes dramatiques de la rudesse de l'ouest américain, les grands espaces, l'aventure et l'appel du risque.

En 1916, The slipper Tongue*, l'histoire d'un voleur de chevaux au Nebraska, qui tente d'échapper à la loi, interesse l'artiste, qui décide d'en faire l'illustration pour le Saturday Evening Post. Je trouvais toujours l'inspiration dans les articles que je lisais. J'essayais de peindre le personnage que l'auteur avait décrit, expliquait t-il en 1932.

L'illustration décrit le voleur échappant à ses poursuivant et portait à l'origine, la légende suivante : Si il était parti quinze minute plus tôt, il n'aurait pas été rattrapé.

Ainsi le missionnaire qui inspire tellement Bush – et qui lui ressemble, il parait que c'est vrai – n'est qu'un vulgaire voleur de chevaux qui tente d'échapper à la corde...

And isn't it ironic... don't you think.

Via Harpers: [ici], [ici] et []

Slipper tongue : langue de pantoufle (?) mais il pourrait s'agir d'une expression qui désignerait une langue fourchue ou glissante. La nouvelle racontait l'histoire d'un voleur qui 'murmurait à l'oreille des chevaux'. Quelqu'un en sait-il plus?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents