Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Chalutage et labourage sont les deux mamelles de l'extinction*

Publié par JCR sur 1 Mars 2008, 07:49am

Catégories : #A wonderful world

undefined
La photo satellite montre les traînées de sédiments soulevés par le chalutage de fond dans le golfe du Mexique. Les points brillants sont les bateaux dont les filets labourent les fonds marins avec toutes les conséquences sur la faune et la flore qu'il est facile d'imaginer.

Le filet est tracté par le navire (ndr - on dit faire un trait) pendant quelques heures, puis remonté et hissé sur le pont. Un trait moyen de chalut dure 3 heures, à une vitesse estimée de 4 à 5 noeuds, soit un parcours de 12 à 15 milles (20 à 30 km) [wiki]

Le chalut de fond est de plus en plus contesté car il facilite la surexploitation des ressources halieutiques, remet en suspension des sédiments, arrache algues et coraux en retournant les substrats d'animaux et plantes fixés.

undefined
Plusieurs études ont montré l'impact du chalutage benthique sur les écosystèmes, détruisant coraux, éponges, poissons et tous les autres animaux. Les traînées de sédiments dans le sillage des bateaux sont la preuve flagrante du décapage des fonds.

L'ONU, la FAO et le monde scientifique ont depuis les années 1990 maintes fois alerté sur la surexploitation: Le chalutage de fond est la plus destructrice de toutes les activités humaines menées sur les océans, assure Les Watling de l'Université d'Hawaii, le chercheur compare ces traces au sommet visible d'un iceberg : La plupart du chalutage de fond se fait en eau si profonde que les traînées de sédiments ne peuvent pas se voir.

Des études confirment
régulièrement que la diversité spécifique est plus faible sur les sites fortement chalutés. Ces sites étaient dominés par des organismes opportunistes de grande taille, crabes, étoile de mer...

Limité en Méditerranéee depuis 2005, le long des côtes de l'Alaska depuis 2006 , de nombreux pays de la zone pacifique ont également mit un terme à cette pratique. Il reste cependant des dizaines de milliers de chalutiers de fond qui opèrent dans le golfe du Mexique, en Amérique latine, sur la côte ouest de l'Afrique, la mer de Chine et la mer du Nord.

Msnbc [ang], via Neatorama

*Merci Sully

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MK 08/03/2008 21:43

Waoo!!ça fait plaisir que l'unique réaction à cet article  vienne d'un bon Fanch bien de chez nous!!Et pourtant la catastrophe est bien en route...Mes frères!Bizz à vous 2MK

JCR 10/03/2008 09:58

Allelujah

fanch 03/03/2008 12:13

     Salut JC..     Un grand bonjour du Ndoucoumane à toi et tes lecteurs.    Profiterais tu de mon absence pour dénigrer les marins pécheurs qui font la fierté du pays Bigouden ?    A bientot !       

JCR 04/03/2008 11:22

Salut l'Afrique de l'ouest pour nous! Pas d'inquiétudes en ce qui concerne le pêcheur bigouden, une des espèce qui profite de ce labourage sous marin est la langoustine, ne desesperons pas le Guilvinnec...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents