Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


A65: Les élus pour la destruction d'espèces protégées

Publié par JCR sur 11 Avril 2008, 20:29pm

Catégories : #A wonderful world

Condensé de l'enquête d' Hervé Kempf, article complet, Le Monde.fr.

"Le terrain est dévasté. De la forêt, ne restent que des souches et des débris de branches. C'est une tranchée de plusieurs dizaines de mètres de large, sur plusieurs kilomètres. Elle longe une rivière et sa forêt humide, composée d'aulnes glutineux, de chênes pédonculés, un endroit idéal pour la loutre, le vison. Sur un arbre, un pic épeiche semble observer l'espace vide et silencieux."

"Plus de 30 hectares ont été défrichés ici, près de 600 autres le long du parcours de ce qui est le plus grand chantier actuel d'autoroute en France, le projet A65, 150 km de Pau à Langon, en Gironde. Une liaison essentielle pour la région aquitaine, disent les élus. Un projet destructeur et inutile, affirment les opposants."

Le Conseil national de protection de la nature a rendu, le 19 mars, un avis défavorable à la demande d'autorisation de "destruction d'espèces protégées".

Mais le président du conseil régional d'Aquitaine a adressé début avril au ministre de l'écologie, Jean-Louis Borloo, une lettre cosignée par Alain Juppé, François Bayrou, Henri Emmanuelli : les élus de la région demandent que le chantier ne prenne pas de retard.


Les études préalables montraient qu'une subvention publique serait nécessaire à sa réalisation : 500 millions d'euros.


En 2006, sur les quatre groupes de travaux publics qui ont répondu à l'appel d'offre, trois ont dit qu'ils n'avaient pas besoin de subvention. "Les mystères de l'ingénierie financière." commente un fonctionnaire local.


Environ 7 500 véhicules circulent tous les jours entre Pau et Langon, et l'itinéraire est loin d'être saturé. Une étude réalisée par les services de l'Etat en 2005, concluait que la circulation atteindrait 10 150 véhicules par jour en 2020, soit une augmentation de 35 %.


A'lienor a quant à elle prévu une augmentation de... 90 %.
L'étude initiale de l'Etat se fondait sur un prix du baril de pétrole à 30 dollars.

Lire aussi "
Ils se plantent, replantons" et le site de l'A65 [clic]

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents