Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Alerte PMAF: Porcs en plein air en danger et transport des veaux !

Publié par JCR sur 26 Juillet 2008, 17:56pm

Catégories : #Monde animal



Ghislain Zuccolo
, Directeur de la
PMAF, informe :

Cochons élevés en plein air :

Sauvez une espèce en voie d'extinction: 98% de la production porcine actuelle est constituée d'élevages intensifs en bâtiment. Les porcs engraissés vivent parqués à vie dans des box étroits et à l'environnement appauvri.

Les truies sont maintenues bloquées en stalles individuelles; les cochons sont engraissés sur béton ajouré, sans litière, sans aucune activité possible, sans possibilité de fuir une agression.

La flambée du prix des céréales affecte aussi dramatiquement la vie des animaux d'élevage. Pour les élevages alternatifs de cochons qui grandissent sur paille ou en plein air, ces coûts pèsent tragiquement sur une filière de production fragile.

Confrontés à la difficulté à valoriser leur production de qualité, de plus en plus de producteurs de porcs élevés en plein air cessent leur activité. La crise alimentaire menace une filière d'élevage attentive au bien-être des animaux.

Nous pouvons réagir et épargner à des milliers d'animaux une existence sordide en élevage intensif. Vous consommez de la viande de porc : nous vous demandons de bien vouloir redoubler de vigilance lors de vos achats. Il est urgent d'agir en choisissant de la viande de porc labelisée «agriculture biologique» ou «porc fermier élevé en liberté ou en plein air»

Extraits d'une recommandation du Conseil de l'Europe pour la protection des porcs : L'étude de porcs domestiques dans des enclos proches des conditions naturelles a montré qu'ils passent la plupart de leur temps dans les zones boisées et parfois dans les aires découvertes. Les porcs ont un odorat très développé et de bonnes capacités visuelles et auditives. I

ls ont des préférences marquées pour la fouille du sol, même lorsqu'ils sont rassasiés et ils passent aussi du temps à manipuler la végétation avec leur gueule et leur groin. (Les cochettes et les truies) quittent le groupe et errent, souvent en dehors de leur territoire habituel, afin de trouver un site approprié pour construire un nid.

Toutes les cochettes et les truies ont un comportement de construction du nid au début des vingt-quatre heures qui précèdent la mise bas.


Le veau, "déchet de l'industrie laitière":

Avez-vous déjà croisé sur la route un camion transportant des jeunes veaux ? Si oui, je suis certain que n'avez pas oublié les yeux exprimant une réelle détresse, de ces petits veaux arrachés à leur mère un ou deux jours après leur naissance.

Chaque jour des milliers de veaux sont transportés d'un bout à l'autre de l'Europe. Le rapport d'enquête que vous pouvez télécharger
ici, est un poignant témoignage du calvaire que subissent près d'un million d'entre eux chaque année.

Pouvons-nous tolérer un tel trafic d'êtres vivants sans défense, qui têtent encore et appellent leur mère? Le sort réservé à des dizaines de milliers de veaux est lié au fait qu'il sont considérés comme un déchet de l'industrie laitière. En effet, pour que les vaches produisent un maximum de lait, on leur fait donner naissance à un veau chaque année.

Si le petit est une femelle, elle a une chance d'être élevée sur la ferme pour remplacer une vache adulte ; si c'est un mâle, il n'est d'aucune utilité. Il est dès lors cédé à un marchand aux bestiaux, engraissé jusqu'à l'âge de 5 mois et envoyé à l'abattoir pour fournir de la viande.

Si la marchandisation de tout jeunes animaux vous révolte autant que nous, je vous invite à vous joindre à notre campagne et à affirmer votre opposition aux longs transports d'animaux nouveau-nés.

La réglementation qui protège les animaux en transport s'est renforcée en 2007. Désormais, les animaux d'une fragilité extrême, malades ou blessés par exemple, sont reconnus inaptes au transport. Mais nous pouvons aller plus loin, obtenons ensemble l'interdiction de transporter des animaux non sevrés pendant plus de 8 heures.

Sans oublier
Wonderpoule qui se démène dans son costume ridicule pour la libération des poules et le bon choix des oeufs.

Voir aussi
le bien être animal dans la Croix

Commenter cet article

Fred 07/03/2009 10:37

Bonjour, J'élève personnellement un cochon en plein air dehors, et je peux vous dire que quand je vois les conditions d'élevage de certains producteurs, ça me révulse....En tout cas, chaque année, un cochon échappe à l'élevage intensif grâce à moi...

JCR 07/03/2009 11:14


Bravo :) Vous faites votre charcuterie ?

Je suppose que si les consommateurs prenaient réellement conscience des conditions de traitement de cochons mais aussi des vaches et d'élevage en général, il y aurait un rejet.

Un trader repenti et gavé de thune pourrait financer une campagne de pub pour sauver son ame. ça passe par là, et encore les budget de l'agro-indus sont tellement énormes qu'ils tiennent les médias
par les sous.

Cf le problème de réguler la pub malboffe en direction des petits

ça passe pourtant  par le cerveau disponible et la répétition... Sinon un 'bloggon', un reportage '13 heure' ou même Envoyé Spé. ne suffiront jamais à contrer les répétitions quotidiennes :
Madrange, Herta, Olida...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents