Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


La vérité sur les cheveux ou comment je suis devenu Hippy

Publié par JCR sur 2 Mai 2012, 12:20pm

Catégories : #Billevesées

gravure dore bible - samson et dalila

 

Au début des années 90, l'épouse d'un psychologue de l'armée américaine, qui travaillait notamment auprès d'anciens combattants atteints de stress post-traumatique, ayant servi au Viet Nam, voit son époux changer radicalement :

 

« Un soir, il est rentré à notre appartement, en état de choc. Il avait lu des documents d'un dossier qu'on lui avait remis, et ça a complètement changé sa vie. A partir de ce moment là, lui qui était un conservateur bon teint, s'est laissé poussé les cheveux et la barbe et ne les a plus jamais coupé... et d'autres de ses collègues ont suivi son exemple », se plaignait-elle, pointant du doigt un hippy qu'elle affirmait être celui qu'elle avait épousé.

 

L'épouse flouée décida de prendre connaissance de ce que contenait le dossier. Et quelle ne fut pas sa surprise de découvrir ce qui est resté dissimulé à la face du monde depuis.


 

eclaireurs.jpg

 

Pendant la guerre du Vietnam, l'armée américaine avait envoyé des agents passer au peigne fin les réserves indiennes à la recherche d'éclaireurs. Des jeunes hommes les plus habiles à se déplacer furtivement en terrain accidenté, dotés de ces remarquables aptitudes à la traque, quasi surnaturelles, dont font preuves les guerriers des premières nations.

 

Certains de ces éclaireurs ont été enrôlés, mais une fois dans les rangs, tous les talents et les compétences dont ils avaient fait preuve sur la réserve disparaissaient. Interrogées à ce sujet, les recrues plus âgées ont répondu invariablement qu'après avoir reçu leurs coupe de cheveux réglementaire, ils ne pouvaient plus sentir l'ennemi, ils n'avaient plus accès à leur sixième sens, leur intuition n'était plus fiable et ils n'arrivaient plus à lire les signes subtils qui leur permettaient d'accéder aux informations extrasensorielles.  

 

indian-scouts.jpg

 

D'autres éclaireurs ont été enrôlés mais cette fois sans couper leur chevelure, et l'armée a effectué des séries de tests dans de multiples domaines. Après avoir regroupé, deux par deux, les hommes qui avaient obtenu les mêmes résultats, ils laissaient à l'un d'eux ses cheveux longs, alors que l'autre recevait la coupe G.I. réglementaire. Quand les deux hommes ont repris les tests, celui qui avait gardé les cheveux longs a continué à faire des scores élevés, alors que celui qui avait eu les cheveux coupés a lamentablement échoué aux tests précédemment réussis.

 

Exemple: Un groupe armé ennemi s'approche en silence de la recrue endormie dans les bois. L'homme chevelu -à poil long- est réveillé très tôt par un fort sentiment de danger et se met rapidement en sécurité avant même que l'ennemi ne sois proche, bien avant que le moindre bruit ne soit audible. Dans une autre version, l'homme aux cheveux longs, qui a senti le danger, réussit, par ruse, à surprendre ses assaillants.

 

Le même homme, après avoir eu les cheveux coupés a systématiquement échoué aux mêmes tests. Le dossier recommandait donc fermement que tous les éclaireurs indiens soient exemptés de coupes de cheveux militaires et stipulait même qu'ils gardent leurs cheveux longs.


Jim Morrison mug shot

 

L'homme et les animaux font preuve de capacités étonnantes, presque surnaturelles, parfois pour survivre. Chaque partie du corps semble avoir une tâche très précise à effectuer et les cheveux seraient aujourd'hui considérés comme une extension du système nerveux, un type évolué d'antennes qui en plus de transmettre de grandes quantités d'informations au tronc cérébral, au système limbique et au néo-cortex, seraient susceptible d'émettre une forme d'énergie électromagnétique. Lorsque les cheveux sont coupés, la réception et l'envoi de signaux sont fortement brouillés.

 

Ce n'est finalement que la confirmation de l'histoire biblique de Samson et Dalila (juge:16-19) et d'autres mythes du monde entier : Dans de nombreuses civilisations premières, les cheveux revêtent un caractère sacré et sont souvent considérés comme une manifestation extérieure de l'âme. La reine Mérovingienne Clotilde préféra laisser ses petits enfants passer par le fil de l'épée plutôt que celui du rasoir. Les enfants furent donc exécutés par leur oncle Clotaire.


violetlduc_cheveux.jpg

 

Les cheveux des prêtres aztèques tombaient jusqu'à leurs jambes, ils devaient les nouer en de grosses tresses dont la pesanteur entravait leurs mouvements. Il est des tribus d'Afrique de l'est, où le prêtre à interdiction de se raser sous peine d'être mis à mort par le Dieu qui l'habite. Les Massaïs faiseurs de pluie, perdraient leurs pouvoirs sur les éléments, croient-ils, s'ils se coupaient la barbe. Certains jeunes Papous ne se coupent pas les cheveux de peur de se trouver faible et mous, de même, les hommes mariés en perdraient leur femme.

 

bob marley

 

Les hollandais menaçaient les criminels des îles indonésiennes, pour les faire avouer, d'une simple paire de ciseaux dont la vue suffisait à les rendre vulnérables. En Europe, on croyait que le pouvoir malfaisant des sorcières était dans leur chevelure, ainsi, en France, les accusés de magie et sorcellerie, étaient rasés avant de passer au bourreau, ce qui n'est pas sans évoquer des pratiques de triste mémoire, en plein milieu du XXe siècle...

 

Les romains qui portaient les cheveux courts, étaient réputés pour leur discipline collective qui est venue à bout de la bravoure individuelle chevelue. L'homme occidental porte t-il les cheveux courts en signe de soumission à la civilisation industrielle qui en a fait un travailleur à la chaine, de la chair à usine ? Camarade masculin, mon frère, laisse tes poils pousser afin d'éviter ensemble de tomber dans les embuscades du monde moderne et de ses sirènes...*

 

orthodox-greece

 

PS à l'attention de mes amis Pauliniens : Effectivement l'apôtre épistolaire condamne les hommes qui portent les cheveux longs, (1 Corinthiens 11:14  La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter de longs cheveux), mais 1 Pierre 3:3 apporte une précision :  Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d'or, ou les habits qu'on revêt), ce qui signifie de ne pas faire un ornement de sa chevelure, comme les Robert Plant et autres Francis Cabrel, mais, plutôt à la manière des prêtres orthodoxes, se les attacher en un chignon très seyant, ma Foi !

 

*Gordon Sanchez

 

The truth about hair Via Urban Survival et JG Frazier, Le rameau d'or [Amazon]

 

Images Internet

Commenter cet article

Cajou 03/05/2012 01:25


Pas coupé mes cheveux depuis 5 ans .. mais mes facultés ne s'améliorent guère !!!


 

JCR 07/05/2012 16:22



Tu devrais les raser pour voir la différence.


(Non le fait pas)



procrastin 02/05/2012 14:34


mince ! pour les chauves, c'est la double peine !

JCR 07/05/2012 16:16



Arf, reste les poils faciaux et internes...


D'un autre coté, les lamas tibétains sont rasés!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents