Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Les attentats d'Oslo et la meute des chiens de Pavlov

Publié par JCR sur 23 Juillet 2011, 11:53am

Catégories : #A wonderful world

oslo.jpg

 

Claude Moniquet « est un expert international en terrorisme. Journaliste d'investigation, il connaît le sujet sur le bout des doigts pour l'avoir vécu de l'intérieur » d'après le site Hoax Buster qui se mêle d'un sujet qui le dépasse. « Ses propos sont éloquents et contribuent à eux seuls à répondre à l'ensemble des questions soulevées par Thierry Meyssan, compte-tenu de la pertinence et du sérieux de ses dires ».

 

Hum, voyons cela...

 

Claude Moniquet intervenait hier soir, au téléphone, lors du journal télévisé Soir 3 (il me semble), au sujet des attentats d'Oslo (Google). Très sur de son jugement, Claude Moniquet affirmait que, de toute façons, tous les pays qui avaient fait la guerre en Irak et participaient à l'intervention en Afghanistan étaient sur la listes des terroristes.

 

Un terrorisme -forcement- islamiste qui pouvait frapper partout, n'importe quand, au sein des pays de la coalition, l'alliance, l'Empire, quel que soit le nom qu'on donne aux forces de l'otan.

 

Merci M. Moniquet, pour cette analyse de « journaliste d'investigation spécialiste du terrorisme international » !

 

Le fait que les attentats n'aient pas été revendiqués ne posait apparemment aucun problème à M. Moniquet, pour accuser 'les barbus'. Sa crâne assurance faisait fi de toute prudence, quand il montrait déja Al Qaeda du doigt, que dis-je, de la pointe de la baïonnette, avant toutes revendications, avant le début de l'enquête, avant que ne sois transmis le moindre indice. Un comble pour un journaliste d'investigation !

 

Et le perroquet de réciter : Gna-gna-gna, barbus ; gna-gna-gna; Afghanistan ; gna-gna-gna, Ben-Laden...

 

Sa précipitation à régurgiter son mantra, comme un chien bien dressé salive à un signal donné et fait ensuite le beau pour avoir son sucre, n'a eu pour effet que de me confirmer que quatrième pouvoir, ça veut dire "chargé des relations publiques".

 

Cette histoire finit mal avec plus de 90 morts. Le poseur de bombe, un Norvégien « de souche » (on apprécie la précision à la une des journaux) est finalement étiqueté « fondamentaliste chrétien d’extrême droite » (sans doute le nouvel épouvantail de la direction générale du monde qui prélude à une nouvelle chasse aux sorcières ?).

 

Et Monsieur Claude Moniquet demeure « un expert international en terrorisme. Journaliste d'investigation, il connaît le sujet sur le bout des doigts... »

 

Je ne citerais en conclusion qu'un philosophe chevelu du XXe siècle, M. Francis Cabrel : "Est-ce que ce monde est sérieux ?"

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents