Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Ouest sauvage : le voleur de bétail et les souliers du gouverneur

Publié par JCR sur 3 Décembre 2011, 18:16pm

Catégories : #Calambredainantesque

cedar_street.jpgRawlins spring, dans le Wyoming, une bourgade des Rocheuses réputée pour ses rivières poissonneuses


George Manuse ou Warden, plus connu sous le nom de Big Nose George Parrot, Gros Nez George Le Perroquet, à cause de son appendice nasal notablement proéminent, fut probablement l'un des plus célèbre hors-la-loi de l'ouest sauvage à avoir jamais foulé le sol de la petite ville de Rawlins, dans le Wyoming.

 

La bourgade des Rocheuses était jusqu'ici réputée pour ses rivières poissonneuses mais l'arrivée des troupeaux de moutons, vers 1870, avait attiré les voleurs de bétail et détrousseurs de diligences comme Big Nose George, qui se vantait, à qui voulait l'entendre, de ne pas se masquer le visage parce que même derrière un foulard, son nez le trahissait à chaque fois.

 

Big Nose George, s'était acoquiné avec ce qu'il croyait être Franck James des frères Franck et Jesse James. En réalité, il s'agissait de Franck et Sim McKinney, deux mauvais garçons plus méchants que futés mais assez, cependant, pour entrainer Big Nose dans un projet d'attaque de train, son plus gros coup.


 

Big-Big-Nose.jpg

Big Nose George Parrot Manuse Warden

 


rawlinssheep.jpgL'arrivée des troupeaux de moutons, vers 1870, avait attiré les voleurs de bétail


 

Ils auraient sans doute connu plus de réussite en attaquant une banque, mais à cette époque, il y avait plus de trains que de banques à Rawlins Springs ainsi que dans tout le comté de Carbon.

 

L'histoire veut que ce soit Big Nose George qui ait eu l'idée de tordre les rails pour faire dérailler le train et se servir sans effort. Découverts à temps par un employé de la compagnie des chemins de fer qui alerta le shérif, le gang, auquel s'était adjoint un Hollandais du nom de Charley, réussit à s'enfuir sans commettre de forfait mais non sans abattre deux des hommes du shérif.

 

Les malfrats se séparèrent et partirent tenter leur chance, avec des fortunes diverses, chacun de leur coté. Le Hollandais fut repris le premier, dans les mois suivants. Après avoir avoué et dénoncé ses complices en échange de la clémence du juge, il fut pendu à un poteau télégraphique.


 

bng_skull.jpgUne des deux parties du crane de Big Nose George


 

Un an plus tard, en l'an de Grâce 1881, ce fut au tour de Big Nose d'être condamné à la potence, il assura qu'il était persuadé d'avoir eu affaire aux célèbres Frank et Jesse James. Il tenta de s'évader de la prison en assommant un gardien mais empêché au dernier moment il dut regagner sa cellule où la foule en colère vint le chercher pour le lyncher.

 

Son corps fut pendu au premier poteau télégraphique de la rue principale -juste en face du saloon de Fred Wolfe. On dit que les croques-morts ne purent pas refermer le couvercle de son cercueil à cause de son nez.

 

Ainsi s'achevèrent les jours du vieux voleur de bétail et détrousseur de diligence, Big Nose George Parrot Manuse Warden, mais son histoire ne s'arrête pas là.

 

 

JohnEOsborne.jpgJohn Eugene Osborn


Trois médecins dont le jeune docteur John Eugene Osborn, futur gouverneur démocrate du Wyoming et secrétaire d'état dans l'administration Wilson, réclamèrent le corps pour en faire l'étude.

 

Ils scièrent le haut du crâne, pour chercher dans le cerveau une anomalie qu'ils pourraient rendre responsable de l'esprit criminel, mais ne remarquèrent rien d'anormal. Le sommet du crâne de Big Nose servit d'abord de butée de porte avant de finir en cendrier, chez la doctoresse Lillian Nelson, première femme médecin du Wyoming.

 

Mais Osborn n'en avait pas fini avec la dépouille décapsulée du vieux hors-la-loi. Il entreprit de le dépecer, comme un castor, et envoya la peau des cuisses et du torse à un tanneur de Denver.

 

Le cuir servit à lui confectionner une paire de chaussures, l'histoire raconte qu'il aurait même demandé au cordonnier de conserver les tétons bien en évidence, mais ce dernier ne put -ou ne voulut- se plier à cette exigence.

 

Une trousse de médecine fut également cousue avec ce qui restait de la peau, non pas du nez, mais de la poitrine du pauvre George.

 


BNG_shoes.jpg

Le cuir servit à lui confectionner une paire de chaussures

 

 

Désormais, Osborn n'apparaissait plus aux grandes occasions sans ses chaussures en peau d'homme, et appréciait le sentiment d'effroi qu'il jetait dans l'assistance, notamment et tout particulièrement le jour de son investiture au poste de gouverneur.


Osborn enterra les restes de Big Nose, sans plus d'égards, dans un tonneau de solution saline sous sa maison.

 

Ce n'est que 70 ans plus tard, à l'occasion de travaux, qu'une équipe de construction mit à jour le tonneau contenant les ossements, dont le crâne, de Big Nose George. Une rapide vérification avec le sommet, apporté par la docteresse Lillian Nelson, confirma l'authenticité de la découverte.

 

Ses restes auraient finalement été enterrés dans un endroit secret mais ils ont sans doute été jetés, avec le reste des gravats, dans la décharge voisine. Nul ne sait ce qu'il est advenu de la trousse de médecine.

 

Les chaussures le crane et le haut du crane sont visible s au musée du Comté.

 


Big-Lillian.jpgUne rapide vérification avec le sommet apporté par la doctoresse confirma l'authenticité de la découverte


Via [Improbable Research];  

Big Nose George (ang.) : [wiki] ; [Outwest Newspaper] ; [Legends Of America] ; [Frankie's roadtrip]  

Rawlins (ang) [Carbon County Museum] ; [History of Rawlins]

John Eugene Osborn (ang) : [wiki]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents