Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Pétition : Non au projet d’usine de dessalement à Belle Ile en mer.

Publié par JCR sur 23 Novembre 2010, 22:08pm

Catégories : #A wonderful world

Belle-île-en-merImage Flickr

 

Pétition mise en ligne le 12/11/2010, fin le : 31/03/2011, 1 835 participations.


Nous [ndlr : "Vous" enfin "Eux" plutôt], citoyens, usagers et consommateurs d'eau, demandons aux élus de la Communauté de Communes de Belle Île en mer l'ajournement du projet de construction d'une unité de dessalement tant qu'une meilleure gestion globale de l’eau n’est pas mise en œuvre, une information complète et régulière ainsi que la concertation de la population concernant la gestion de l'eau à Belle Île en mer.

 

Belle Île, comme les autres îles du Ponant, traverse des périodes critiques d’approvisionnement en eau potable. Jusqu’en 1993, la réponse apportée fut l'augmentation de la capacité de stockage (3 barrages). Lors de la dernière période critique, en 2005/2006, un approvisionnement par bateau été mis en place et financé en grande partie par la région et le département.

 

Tous les experts s’accordent à dire que cette situation résulte d’une gestion laxiste de l’eau. Par exemple, seuls 2 captages sur 6 étaient en service. Or, quand tous fonctionnent, la collecte des eaux de ruissellement est plus que doublée.

 

Les élus ont fait le choix d’une solution coûteuse et inutile. Une unité de dessalement intégrée à la nouvelle usine de production d’eau potable. Des zones d’ombre demeurent, notamment sur [...] l’impact environnemental l'incidence sur la facture des usagers ? L’argument selon lequel le prix serait supporté par l’ensemble des usagers du Morbihan n’est pas le reflet d’une bonne gestion des finances publiques. [ndlr : Tu m'étonnes!]

 

Classée en zone Natura 2000 sur terre et en mer, nos craintes portent notamment sur les rejets et fuites prévisibles de saumure et produits chimiques [à suivre sur cyberacteur]

 

Plus d'infos : actu-environnement, Ouest-France

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents