Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Topinambours et Billevesées FO/tuppl*

Botanique et idées claires sous un ciel sombre. (*Far-Out / toujours un peu plus loin...)


Survival topinambour's fin de saison

Publié par JCR sur 11 Septembre 2012, 01:40am

Catégories : #Archives jardin

cieux.jpg

Des parrallèles dans le ciel

 

Survival topinambour's fin de saison... Que dire que je n'ai déjà écrit mille fois: tubercules, vitelottes, haricots verts - jaunes en fait les Or du Rhin, délicieux - et des fayots, dont j'ai oublié le nom mais du genre de ceux avec lesquels Thoreau à survécu à Walden.

 

  

La vraie déception vient des concombres, trop tôt en terre, les saints de glace leur ont été fatal: à peine trois machins à moitié jaunâtre et enflé à une extrémité comme une poire malade. J'ai presque hésité à les manger, puis non finalement, râpé dans un yaourt avec une pointe d'ail, un filet d'huile d'olive et quelques herbes... La tzatziki improvisée a augmenté les regrets de n'en avoir pas plus et d'un format "normal" - la normalité républicaine.

 

Mais dans l'ensemble rien n'a été tellement normal cette année.

 

Pour le meilleur, les topinambours caracolent à des plus de trois mètres, à donner le vertige,

Les citrouilles et potimarrons sont aussi au rendez-vous, jamais très gros, mais fidèles. Les tomates sous ce qu'il reste de la serre donnent à plein, bien que très tardivement, à coté du "nicotiana tabacum" consommable ?

 

les semis de tournesols ont été boulottés par les oiseaux divers - je n'accuse pas que les poules mais les pies aussi - si bien que pour préserver l'un des deux rescapés j'ai dû aménager une ouverture spéciale dans le plastique de la serre, un coup de canif a suffit et la bête a pu prendre ses aises. L'autre est parmi les dahlias qu'il écrase de toute sa majesté hiéracocéphale (pédant, n'est-ce-pas?).

 

Ceci dit pour apporter la touche de réalisme à cette poésie jardinière, la maladie est partout.

 

Le mildiou sur les patates, j'ai dû récolter précocement les vitelottes pour espérer les sauver, voilà près de huit ans qu'on m'avait donné 6 tubercules et depuis j'en ramassais environ deux caisses tous les ans jusqu'à l'année dernière. L'oïdium se dépose partout: bourrache, très sensible, cucurbitacées même sur les topinambours qui en plus souffrent d'un jaunissement des feuilles par le bas, comme les haricots dont la puissante croissance des premiers mois a été stoppée nette.

 

Mais c'était déjà trop tard pour le maïs. Les haricots devaient grimper sur des pieds de maïs, à la Maya, profitant l'un de l'autre et vice-versa, mais la vigueur des uns et abusé de la timidité des autres: Les haricotss arrachant littéralement les petits plants de maïs doux.

 

J'ai quand même sauvé un bel épi pour la prochaine saison, faudra juste prévoir des tuteurs solides...

 

top-0912-topinamboursgeants_vu-dessous.jpgpommes2.jpgTopinambours géants et pommes abondantes

 

abeille-bourrache.jpgserre-glob.jpg

top-0912-serre.jpgfleur-haricot-vert.jpgPetit ha-riqui-cot

 

haricots_mais.jpgDifférence de taille fatale au petits

 

top-0912-haricots.jpgtop-0912-potimarron.jpgtournesol_serre.jpg

Commenter cet article

Cécile 05/02/2013 15:58


Je n'ai pas la main verte, je peux quand même suivre tes infos? salut JCR. Ravie de te retrouver.

JCR 17/02/2013 17:53



Salut Cécile, La vérité c'est que je n'ai pas non plus la main verte et à part les topinambours, j'suis une bille... Le seul conseil que je donne c'est de prendsre des graines bio, pour pouvoir
resemmer.


Merci d'être passé  par là :)


 


Kenavo



sereineetbienchezmoi 13/09/2012 13:00


Le petit haricot est très mimi et les pommes ont l'air très belles et nombreuses ! Bonne journée

JCR 15/09/2012 06:43



J'ai commencé les compotes, tartes, pommes flambées etc.


Comment conserver des pommes à part séchées?


Bonne journée à toi aussi Sereine - des prés?



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents